5 respirations qui vont t'aider

Écrit par Théo Oliveira    -    le 5 septembre 2017

Connaître la respiration antistress, c’est avoir la possibilité de se détendre, de se concentrer et de mieux gérer l’anxiété. La respiration antistress est incroyablement bénéfique et impacte positivement la santé. Très facile à pratiquer, elle améliorera à coup sûr votre quotidien.

Que se passe t-il dans le corps en cas de stress ?

Lorsque nous sommes stressés, notre système nerveux sympathique se met en marche. Cela se traduit par une accélération du rythme cardiaque, des rougissements, de la transpiration, le système digestif se bloque. Le corps se met en alerte pour se préparer à l’action, puis quand tout va bien le système nerveux parasympathique prend le relais en mettant en place des mécanismes, ralentissement du rythme cardiaque, respiration plus calme, rétablissement du système digestif, afin de retrouver un équilibre.

En cas de perturbations trop intenses ou répétées, le stress devient pathologique et entraîne tout un tas de troubles comportementaux, psychologiques et somatiques. Le corps se trouve sous haute tension permanente avec des manifestations comme des insomnies, des palpitations, des pertes de mémoire, des douleurs abdominales ou dorsales, des difficultés à gérer ses émotions. S’enclenche une vraie spirale dont il est parfois difficile de sortir si l’on ne fait rien. Il est recommandé, pour retrouver son calme, de recourir à des méthodes qui apportent la détente et le bien-être.

Parmi ces méthodes, la respiration est un moyen simple et rapide de décompresser. Elle peut être pratiquée n'importe où, ce qui la rend très efficace.

N°1 : La respiration en rectangle

Cet exercice est très efficace pour apaiser les agitations du mental. Lorsqu’on est confronté à une situation difficile, se recentrer sur sa respiration permet de sortir des ruminations négatives et de rétablir le calme en soi.

Inspirer sur 4 temps, puis marquer 2 temps de pause les poumons pleins, expirer sur 4 temps et terminer par 2 temps de pause les poumons vides, continuer cette respiration pendant quelques instants.

N°2 : La tension détente

Voici un autre exercice qui apporte un profond relâchement, l’exercice de tension détente par partie du corps.

En position assise ou debout, les yeux fermés, inspirer en mettant en tension une partie du corps comme le bras droit pendant quelques instants, les poumons pleins, relâcher la tension sur l’expiration puis écouter ses ressentis, c’est à dire intégrer pendant une courte pause les messages de cette partie du corps. Poursuivre l’exercice en faisant la même chose avec le bras gauche, les deux bras, les jambes et enfin tout le corps.

N°3 : La respiration imaginée

Dans cet exercice, vous allez devoir faire appel à votre imagination.

Détendez-vous, allongez-vous sur le dos. Inspirez en pensant à votre famille, aux personnes qui vous sont chères et à des choses agréables.
Expirez en pesant au contraire à ce qui vous perturbe et ce qui vous empêche d’avancer.

Faites une série de 5 respirations le soir et, si c’est possible, en milieu de journée.

N°4 : Respirer comme un bébé

La respiration est le premier « outil » anti-stress. Au cours des séances, la personne apprend à agir sur sa respiration afin de mieux la maîtriser. Lors d’un stress, la respiration devient plus rapide, haute, thoracique, avec une sensation de manquer d’air. En rétablissant une respiration, calme, naturelle, au niveau abdominal, toutes les fonctions de l’organisme se régulent, l’énergie circule à nouveau correctement.

Il suffit de réapprendre à respirer au niveau ventral comme les bébés, en gonflant le ventre naturellement sur l’inspiration et en le rentrant sur l’expiration.

N°5 : La respiration corporelle

Cette respiration installe une détente progressive de toutes les parties du corps, à une relaxation la plus profonde possible, jusqu’à vous amener entre la veille et sommeil.

En position assise ou debout, les yeux fermés, se concentrer sur son schéma corporel (sa tête, sa nuque, ses bras, ses jambes…) puis libérer toute tension et pensée parasite. Commencer par relâcher chaque partie de la tête. Poursuivre l’exercice avec chaque partie du corps du haut vers le bas en pensant bien aux extrémités et enfin libérer tout le corps. Prendre conscience de la forme de son corps lorsqu’il se relâche. Marquer une pause d’intégration pour bien vivre les sensations associées à la détente.

Envie d'en savoir plus ?

Moi aussi, je sais ce que vous ressentez.
Je sais à quel point on peut se sentir mal chaque jour à cause de ces foutues angoisses !
La vérité, c'est que c'était aussi mon cas il y'a 2 ans.

Rassurez vous, je pense que tout le monde peut s'en sortir, absolument tout le monde !
Malheureusement, je ne peux pas le faire à votre place.

J'ai donc créé un guide spécialement pour vous aider, il contient toutes les astuces que j'ai découvert pendant les 2 dernière années.

C'est LE GUIDE que j'aurai aimé avoir quand j'étais angoissé, tout aurait été tellement plus simple !

J'ai essayé de vous donner le maximum d'informations tout en restant le plus clair possible et j'espère sincèrement que ce guide vous aidera à dépasser vos angoisses.

Une popup apparaîtra pour confirmer votre inscription puis vous recevrez immédiatement le guide dans votre boite mail.